TravauxPublics.com
Actualité du bâtiment et des travaux publics

La piscine Molitor renaît en hôtel de charme

La piscine mythique située dans le 16ème arrondissement a rouvert ses portes aujourd’hui après une fermeture qui a duré plus de vingt ans.

Le  par 

Elle était fermée depuis 1989. La Piscine Molitor a rouvert ce lundi 19 mai. Mais si vous rêvez d’aller y faire vos brasses quotidiennes, il vous faudra mettre la main au portefeuille. Comptez 180 euros (si vous êtes parisien) pour une entrée simple et 4 500 euros pour un abonnement à l’année (club réservé à 1 000 membres). Seule exception : les scolaires de l’arrondissement auront accès aux bassins trois fois par semaine.

Le groupe Accor a transformé ce lieu légendaire en un hôtel de charme. Les deux bassins ont été reproduits à l’identique (un bassin d’hiver de 33 mètres et un bassin d’été de 48 mètres). À cela s’ajoutent un hôtel MGallery de 124 chambres (300 euros la nuit en moyenne), un Spa by Clarins de 1 700 m2, des salles de sport, des salles de conférences, un restaurant imaginé par le chef Yannick Alleno, des bars, et un toit-terrasse avec une vue imprenable sur la capitale.

Située dans le 16ème arrondissement de Paris, entre le stade Jean-Bouin et les serres d’Auteuil, la piscine Molitor avait été inaugurée en 1929. Surnommée le « paquebot blanc », elle était notamment célèbre pour son architecture Art déco, ses mosaïques et ses portes de cabine bleues. En 1989, elle a fermé ses portes et s’est transformée en un lieu d’expression pour de nombreux graffeurs.

La Ville de Paris était propriétaire de l’établissement jusqu’en 2008 avant de céder le bail pour 54 ans au fonds d’investissement Colony qui a entrepris sa rénovation en partenariat avec les groupes Accor et Bouygues. Des travaux qui ont duré 7 ans pour un montant de 80 millions d’euros.

Johan Maumus
Journaliste
Ajouter un commentaire
0 commentaire
Ajouter un commentaire...


Recevoir toute l'actualité avec TravauxPublics Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Suivre l'actualité
TravauxPublics.com
Recevoir l'actualité du BTP gratuitement par email